Do you speak english ?


fish-and-chips

 

 

Après 0 entretien pour un CDI ou même un CDD (vous ne parlez pas pékinois et vous n’avez pas 9 ans d’expérience post-stages) vous dites oui à un entretien pour un STAGE.

Vous en avez marre de ne rien faire, vous acceptez.

 

L’air blasé vous entrez dans la salle de réunion.

Une chef de projet au parcours original (Bac ES, école de commerce avec échange à l’étranger.) vous reçoit.

Elle paraît plutôt sympathique mais vous avez du mal à l’être, parce qu’à cette heure-ci vous êtes normalement en train de mater des séries à n’en plus finir. Oui quand on est ESES (Eternel Stagiaire Exclu du Système), on regarde séries sur séries, un moyen de se réinventer une vie.

Vous pensez quand même à enrichir votre CV (qui frôle l’obésité), vous souriez.

 

Cette jeune recrue d’un an votre ainée (ne jamais oublier de Googliser), et pleine d’enthousiasme, vous fait passer un entretien des plus banals.

Pas besoin de la convaincre que vous êtes la stagiaire idéale pour l’aider à abattre SA montagne de travail. Aux vues de votre CV elle comprend vite qu’en mettant bout à bout chaque marque que vous avez gérée on tracerait un Paris-Rouen.

Jusque là tout va bien.

 

Mais comme la pré-pubarde a l’obligation de tester votre bilinguattitude, elle vous demande de raconter vos précédents stages et vos dernières vacances EN ANGLAIS.

Et puis là ça vous saoule parce que vous savez très bien gérer des mails clients de type : « Please find enclosed my fucking file zippé qui va faire bugger ton ordi quand tu vas l’ouvrir ».

Vous en avez marre de ne rien faire, vous parlez anglais.

« Well, I was an intern during 5 years, I went to Thailand this summer with my friends ».

 

C’est à ce moment que cette petite chose aussi lisse que son parcours vous renvoie à la figure que si vous ne trouvez pas de job c’est sûrement parce que vous ne parlez pas pékinois mais surtout, SURTOUT parce que vous n’êtes pas traductrice franco-anglo-sino-ROUMAINE :

« Je crois que ça ne va pas être possible, tu parles bien mais tu n’as pas le niveau pour qu’on te prenne en stage parce que bon… il faut quand même traduire des scripts en anglais ! ».

Et là vous lui posez une question des plus censées :

« Ah vous ne bossez pas avec un traducteur ? ». Ceci dit, vous pensez fortement :

« Eh les crèves la dalle ! C’est fun votre babyfoot dans le hall, votre panier de basket dans l’ascenseur et votre piscine orientée Sud sur la terrasse est plutôt pas mal. Mais va falloir débloquer du budget pour payer Jean-Emile le traducteur qui comme moi, finit par regarder des séries ».

Mais elle vous répond : « Bah non ça va plus vite de le faire nous, parce qu’en fait je t’explique : ici on parle tout le temps en anglais, on pense en anglais, on mange en anglais on dort en anglais… ».

« Et dis-moi Brenda à quelle heure je t’encule en anglais ? »

 

Vous retenez la leçon. Sur votre CV à la mention LANGUES et AUTRES COMPETENCES écrivez en Arial 22 gras :

« j’ai étudié l’anglais à l’école comme toi connasse ».

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/5/d542452526/htdocs/clickandbuilds/WordPress/MyCMS2/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 399

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *