Au rayon PQ du supermarché


papier-toilettes   19h vous êtes affalée dans votre canapé. Aussi tôt chez vous, parce que vous n’êtes pas allée bosser. Vous êtes malade. Nez de Coluche, voix de Donald et mal de crâne qui met vos capacités de réflexion au niveau de Jean-Claude Van Damme.   Votre soirée est de fait annulée. Frigo vide et Arthur à la télé. Le combo qui vous fait flipper. Alors vous penser à choper un film sur la VOD et à acheter à bouffer au supermarché (200m à côté).   Sweat à capuche XXL, jogging qui sent la mort et grosses boots fourrées bien sexy.

Vous êtes malade, vous vous en foutez.

  Le vigile du supermarché ne vous reconnaît même pas. Bon signe ou pas. Quand on connaît déjà les rayons on a tendance à être efficace. Vous prenez :
  • du vin parce qu’annuler sa soirée c’est déprime assurée
  • du PQ parce que ça fait double usage quand on est enrhubé
  • un plat tout préparé parce que ça fait chier de cuisiner
  Mais c’est le rayon PQ que vous allez regrettez. Quelqu’un vous bouscule et MERDE c’est votre ex. Vous le pensiez en Amazonie (oui vous riez de cette fâcheuse tendance à faire le point sur SOI après une rupture.) mais non il est bel et bien au coin de votre rue. Digne d’un film vous vous dites que le destin le remet sur votre chemin.

Vous l’avez largué, mais vous regrettez.

  Les politesses vous font sourire. Vous tentez de retrouver une once de glamour dans votre gestuelle et mettez en avant vos fossettes qu’il aimait tant. Rien y fait vous êtes simplement habillée comme un sac. Non pas les nouveaux sacs en coton écolo ! Le bon vieux sac poubelle bien fripé ! Ne parlons pas de votre tête parce qu’à côté de la grippe, Régine ne fait plus peur.   L’Amazonie c’est fini ! Il est revenu pour un super job et cherry on the cakos il a rencontré une « fille IN-CROY-ABLE ». Vous apprenez qu’elle est enceinte et qu’ils se marient dans un mois. Vous n’êtes plus au rayon PQ mais au rayon passez-moi la corde au cou/brûlez-moi sur le bûcher/plantez moi une hache dans le dos/arrachez-moi les tripes.

Vous restez digne, vous le félicitez.

  Non le pire n’est pas que vous allez manquer la pièce montée. Le pire c’est qu’il vous demande si vous avez retrouvé quelqu’un. Vous ne pouvez pas dire que le bon c’est lui et que vous avez des dîners emmerdants et des baises des plus plates avec Bertrand/Jacques/Guillaume/François/Pierre. Alors vous répondez :
« oui le bonheur total ! un mec génial ! on vit ensemble depuis quelques mois. Faut d’ailleurs que je file je lui organise un BIG anniversaire surprise ce soir avec tous NOS potes»
Vous souriez avec fierté pensant que vous avez gagné à l’unanimité (ouais le portrait du couple trentenaire cool VS les couches et maman que l’on ne touche pas pendant 1 an) Mais la réalité vous rattrape et vous achève lorsqu’il jette un œil à ce que vous achetez et vous répond :
« Ah ouais je vois ça, très bonne soirée alors. ».
Dans un film cette réplique serait accompagnée du plan caméra sur : votre PQ, votre bouteille de dépressive et votre vieux hachis Parmentier sous vide qui dit que vous touchez le fond.  

Vous partez et serrez contre vous Moltonel parce qu’en plus de vous moucher, vous allez chialer.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *